Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bouteilles à la mer

Bouteilles à la mer

Réflexions sur la métaphysique, Dieu, la spiritualité, les religions, la science, la société et la politique

Porc obligatoire dans une cantine scolaire !

Dans Orange>à la une>France du 09-12-2014 :

Sarthe: plus de plat de substitution en cas de plat au porc dans une cantine

Une commune sarthoise de l'agglomération du Mans, Sargé-lès-Le Mans, a décidé de ne plus servir une autre viande que du porc lorsque celui-ci est au menu de sa cantine scolaire, suscitant un début de polémique, a-t-on appris de sources concordantes.

Mon commentaire :

Boulahia - Le mercredi 10 décembre à 14H56

La laïcité a bon dos !

Je ne suis ni juif ni musulman. Je ne comprends pas très bien en quoi manger du porc peut offenser Dieu. Mais si des religions ont des interdits alimentaires, le principe de laïcité serait de ne pas contraindre leurs adeptes à enfreindre ces interdits. Dans ma cantine d'entreprise, si l'on n'aimait pas un plat on pouvait toujours demander à le remplacer par des œufs sur le plat. Ça ne demande pas une organisation exceptionnelle, que diable !

Réponses :

Landes - Le mercredi 10 décembre à 15H29

Justement ....

Il ne s'agit pas d'une cantine d'entreprise mais de restauration scolaire et il me semble normal d'appliquer le principe de laïcité !! D'autre part, les enfants qui doivent suivre un régime strict POUR RAISON DE SANTE ( diabète, intolérance au gluten, etc .... ) apportent leur repas ; ceux qui ne mangent pas de porc peuvent faire de même ; ils n'ont pas à imposer leurs critères religieux aux autres !!!

lemien - Le mercredi 10 décembre à 15H29

cela suffit que les étrangers imposent leurs conneries en FRANCE ! Si certains ne sont pas contents des plats qu'on leur donnent la plupart du temps gratuitement vu qu'ils vivent sur les dos des français , ils n'ont qu'a dégager chez eux et ne plus revenir ! si on est pas content des coutumes d'un pays , on ferme sa gueule et on repart ! point barre !

Des commentaires navrants !

Au moment où j'ai commencé à rédiger cette note il y avait eu cent six commentaires. Seuls trois d'entre eux proposaient une solution alternative simple au porc : l'un une omelette, l'autre du poulet et moi des œufs sur le plat. Deux, peut-être trois, autres contestaient le parti pris du maire. Tous les autres étaient d'accord pour dire ce sera le porc ou rien.

Les uns, comme Landes ci-dessus, font preuve d'une conception quelque peu totalitaire de la laïcité. Être laïc ce serait se conformer à un modèle standard. Demander à pouvoir respecter ses prescriptions religieuses est interprété comme une volonté d'imposer ses critères religieux aux autres ! Comme s'il avait été question d'interdire le porc aux menus des cantines scolaires !

D'autres, sans être aussi grossiers que lemien ci-dessus, sont dans le même registre : les étrangers qui veulent s'intégrer doivent respecter les coutumes françaises et en France on mange du porc. C'est oublier que la majorité des musulmans pratiquants de France sont français, certains même des convertis à l'islam, et que les juifs pratiquants sont aussi en majorité français. Ça fait quand même beaucoup de français qui ne mangent pas de porc !

Quelques uns réagissent par esprit de rétorsion : on nous interdit les crèches dans les bâtiments publics, on ne va quand même pas leur faire une fleur en leur proposant un substitut au porc !

Faire aimer la laïcité !

Dans la plupart de ces commentaires l'anti-islamisme affleure (très peu prennent garde que les juifs aussi ne mangent pas de porc). La vision de la laïcité est complètement brouillée. La laïcité n'est pas le refoulement des religions mais la garantie apportée à chacun qu'il pourra suivre la religion de son choix ou n'avoir aucune religion. La laïcité c'est l'organisation d'un vivre ensemble dans le respect tant des religions existantes, sans en privilégier aucune, que des écoles de pensée non religieuses.

Il faut faire aimer la laïcité. On n'y arrivera pas en plaçant les parents musulmans devant le dilemme : enfreindre un précepte religieux ou renoncer à la facilité qui est offerte à tous de bénéficier de la cantine scolaire. Il y a sans doute plusieurs causes à l'explosion actuelle de départs pour le jihad, mais le sentiment d'être victime d'ostracisme du simple fait de sa religion y contribue sûrement.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard 16/01/2015 13:35

Bien que la forme soit un peu triviale, je suis tout à fait d'accord sur le fond avec Lemien. Ah! que voilà une saine colère !