Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bouteilles à la mer

Bouteilles à la mer

Réflexions sur la métaphysique, Dieu, la spiritualité, les religions, la science, la société et la politique

Pas de place pour les musulmans en France ?

 

Un lecteur de mon article Un "débat" sur le fondamentalisme islamique ? a laissé ce commentaire :

Qui appauvrit la France financièrement et intellectuellement ?

Les musulmans ! Il n'y a pas de place en France pour les musulmans ! Cessons de nous voiler la face avant que d'être OBLIGES de nous voiler les cheveux ! Si tant votent pour Marine, ce n'est pas pour son programme économique mais parce qu'elle est la seule à dire la vérité !

Comme la place qui m'est offerte par Overblog pour lui répondre est tout à fait insuffisante je préfère lui répondre par un nouvel article :

Bonjour,

Il m'apparais difficile de vous convaincre en quelques lignes. Je vais cependant tenter de vous fournir quelques éléments qui pourront alimenter votre réflexion personnelle. Car, j'en suis persuadé, c'est à vous de vous convaincre vous-même.

Les musulmans appauvrissent la France ? Il n'y a pas de place pour eux en France ? Je vous rappelle que la France a commencé par coloniser ou « protéger » des pays à majorité musulmane. Que des soldats musulmans ont donné leur vie pour la France et la civilisation au cours de la seconde guerre mondiale. Que par la suite l'industrie française a massivement recruté des ouvriers maghrébins musulmans dans les mines, l'industrie automobile ou le bâtiment. Que ces ouvriers n'étaient pas des tire-au-flanc mais des travailleurs appréciés. Ils n'ont donc pas appauvri mais enrichi la France.

Ces ouvriers ont fait venir leur famille en France, ils ont eu des enfants, des petits enfants et peut-être même quelques arrières petits enfants en France. Tout ceux-ci n'ont jamais eu d'autre pays que la France. Leur place est donc tout à fait en France.

Les musulmans auraient appauvri intellectuellement la France ? Où avez vu ça ? D'abord les musulmans ne représentent qu'une minorité en France, 8 à 9 %. Comment pourraient-ils appauvrir intellectuellement le 91 à 92 % restant ?  Mais cette minorité musulmane ne se contente pas de se laisser porter intellectuellement par la majorité. Elle contribue à l'activité intellectuelle, scientifique ou technique  de la France. Il y a des médecins musulmans, des ingénieurs musulmans, des réalisateurs, des comédiens musulmans etc.

Il y a aussi des électeurs musulmans, des citoyens musulmans qui se sont retrouvés en ce dimanche 11 janvier 2015 avec leurs concitoyens de toutes confessions ou sans confession pour témoigner de leur attachement à la France. Pour clamer que la liberté ne cédera pas devant le terrorisme.

Marine Le Pen serait la seule à dire la vérité ? Méfiez-vous, s'il peut lui arriver parfois, à l'occasion, de dire des vérités, Marine Le Pen n'est pas Dieu. Jugez par vous-même, vous risquerez moins de vous tromper qu'en prenant qui que ce soit comme maître à penser.

Bonne réflexion !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André BOULARD 13/01/2015 01:31

Je suis allé voir l'éditorial "Le retour de la censure politique" par Yves de Kerdrel sur VA. Je l'ai trouvé trop tendancieux pour pouvoir y adhérer. Le décortiquer pour pointer ce qui me fait tiquer nécessiterait toute une dissertation.

Bernard 12/01/2015 19:18

Qui vend de la drogue à nos enfants ? Qui constitue la population carcérale ? Qui nous crache sur les pieds au prétexte de ramdam ? Qui truande la Sécu ? Qui met le "bordel" das les services d'urgence de nos hopitaux ? Qui envoie des avions sur les "twin" ? Qui met des bombes dans le RER ? Qui nous POURRIT la vie ? LES MUSULMANS ! Résulat des courses : nous allons nous retrouver hors de l Europe à cause d'un vote massif pour Marine ! J'ajoute, ayant le nez fin, qui peu la friture ? but it's a joke ! Qui toture les animaux ?

ducourtil 12/01/2015 18:45

Cf. l'éditorial de Yves de Kerdrel dans le "Valeurs actuelles" du 8 courant, numéro dont la couverture titre, hélas, prémonitoirement, "Peur sur la France" !