Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bouteilles à la mer

Bouteilles à la mer

Réflexions sur la métaphysique, Dieu, la spiritualité, les religions, la science, la société et la politique

Mariage 2 + 2

Mariage 2 + 2

 

Le « mariage pour tous » n'apporte pas vraiment de solution aux désirs de fonder une famille que pourraient avoir les couples homosexuels. Aux lesbiennes il n'apporte guère plus qu'elles n'avaient déjà puisqu'elles ont, par nature, la possibilité de faire des enfants bien à elles. Quant aux homosexuels hommes ils sont les dindons de la farce puisque la possibilité qu'ils auraient de fonder une famille reste de fait réservée à ceux qui ont des moyens conséquents et très théorique pour les autres. C'est ce que je développais dans l'article précédent Égalité en trompe-l’œil ! .

 

Il existe pourtant une alternative qui a dû sûrement être déjà mise en pratique mais à laquelle, à ma connaissance, les médias n'ont pas jugé bon de s'intéresser : c'est le « mariage » d'un couple homosexuel d'hommes avec un couple homosexuel de femmes.

 

Cela peut se faire par simple cohabitation, sans formalisme légal, ou bien avec un formalisme déjà accessible. Par exemple les deux couples homosexuels choisissent de se pacser pour ensuite procéder à deux mariages classiques transversaux. Il n'y a pas polygamie puisque le pacs n'est pas un mariage et rien ne dit que les mariages abolissent les pacs.

 

Cette solution présente de multiples avantages. Chaque couple peut continuer à vivre son homosexualité soit en s'accordant quelques dérogations pour pouvoir procréer avec un partenaire de l'autre couple soit en procédant à des Procréations Amicalement Assistées avec les deux donneurs de sperme disponibles à domicile. Quand les enfants arrivent ils ont un papa et une maman bien identifiés et déclarés à l'état civil. À la maison il y a la chambre des papas et la chambre des mamans. Cette vie communautaire est avantageuse du point de vue matériel : un grand appartement revient moins cher que deux petits. Elle est avantageuse aussi pour la répartition des tâches ménagères, par la diversité des apports des adultes aux enfants. Notamment les enfants bénéficient au foyer d'un encadrement mixte, masculin-féminin, ce qui n'est pas le cas des enfants dépendant d'un couple homosexuel. Même pour des adultes homosexuels vivre sous le même toit avec des personnes de l'autre sexe pourrait être un facteur d'équilibre.

 

Autre avantage : là au moins les homosexuels hommes sont à égalité avec les homosexuels femmes.

 

Mais c'est peut-être cela justement qui fait problème. Finalement les médias ne manqueraient pas de curiosité : il n'y aurait tout simplement aucun cas connu de « mariage » de deux couples homosexuels hommes-femmes ! Non que les homosexuels aient manqué d'imagination mais tout simplement que les lesbiennes ne sont pas du tout intéressées.

 

En effet elles n'ont aucune nécessité de s'embarrasser de deux mecs pour faire des enfants qu'elles devraient en plus partager avec eux. Des enfants sur lesquels ils auraient des droits en cas de séparation. Ce qu'elles veulent ce sont des enfants bien à elles, rien qu'à elles. Pour cela elles n'ont besoin occasionnellement que d'un peu de sperme. L'homme qui a produit ce sperme doit rester dans l'ombre. L'homme réduit à une fonction d'étalon. Belle perspective ! Heureusement qu'il y a des femmes qui continuent d'apprécier les hommes !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain 26/07/2015 19:11

Je trouve cela très amusant. Raisonnement un tantinet enfantin, certainement une volonté de votre part. Sur mon blog j'ai pris position contre la GPA. Je suis totalement opposé à la marchandisation des corps humains. Ma position concerne aussi bien le sujet évoqué par vous mais aussi la vente d'organes du vivant du "vendeur", le travail des enfants, la prostitution au profit d'un maquereau ou d'une maquerelle, le mariage forcé des enfants, l'exploitation des personnes en situation fragile,etc. Les homosexuels hommes et femmes ont le droit de vivre leur sexualité commme il l'entende. La cause des enfants doit être protégé en toute occasion. Comme vous dites, deux femmes peuvent avoir naturellement des enfants, autant qu'elles le veulent. Deux hommes ne le peuvent pas. La nature leur offre le droit d'aimer un autre homme mais pas de faire des mômes avec lui, c'est comme çà. Alors ils n'en auront pas sauf si l'un d'eux à la garde du gamin qu'il a fait avec sa femme. Et puis comme vous dites on peut toujours trouver une solution acceptable, honnête et respectueuse des lois et des êtres humains. La GPA ça me fait gerber, ce n'est pas de la modernité, ce serait plutôt le contraire, un retour en arrière vers une autre forme d'esclavage.

André BOULARD 26/07/2015 23:37

Merci d'avoir commenté mon article. Je suis bien d'accord avec vous sur la GPA. D'autant plus qu'avec les homos mâles il ne s'agit même plus de GPA mais de PPA = Procréation Pour Autrui. La mère n'est plus une porteuse mais véritablement la mère.