Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bouteilles à la mer

Bouteilles à la mer

Réflexions sur la métaphysique, Dieu, la spiritualité, les religions, la science, la société et la politique

Messieurs-Dames les experts ou les journalistes, surveillez votre langage !

(Déjà publié sur Facebook)

Relevé dans La Vie n°3537 du 13 au 19 juin 2013 :

Réponse de Jean-Yves Camus politologue expert des droites extrêmes au journaliste qui l'interroge : « les frontières se brouillent aussi car, à l'intérieur de la droite mainstream, ... ». C'est quoi mainstream ? Même mon correcteur d'orthographe tique ! Ce doit être un mot d'expert. C'est bien connu, le français est une langue bien trop frivole pour dire des choses précises !

Toujours dans le même numéro, un reportage sur Gaza dont le texte est signé Henrik Lindell. Déjà, le titre : « Fuck Gaza » ou la fureur de vivre. Mon correcteur d'orthographe tique encore ! Cette fois-ci, ce doit être une pudeur langagière : Nique Gaza, c'eût été un peu trop osé, surtout dans un titre !

Mais ce n'est pas tout. Toujours dans le même reportage, mais cette fois le fautif doit être le photographe Alessandro Gandolfi : on retrouve par quatre fois, dans les légendes des photos, la localisation géographique Gaza City. Ce doit être sûrement pour faire couleur locale. Le français Gaza Ville, par opposition à Territoire de Gaza, eût fait un peu trop ringard. Mais au fait, Ghaza Madina ou Madinat-al-Ghaza, ça pouvait aussi faire couleur locale. Vous voulez rire : on ne parle pas ce patois dans les hôtels à journalistes !

Par souci d'équité, j'ai titré « Messieurs-Dames... ». Manque de chance, il n'y a que des messieurs.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article